Fiche Cactées rustiques

Origine, zones de distribution

La plupart des cactées rustiques sont originaires de l’Ouest des Etats-Unis. On en trouve cependant jusqu’à environ 52° de latitude nord, en territoire canadien, dans des régions de montagne élevées où les gelées et les fortes précipitations, sous forme de neige également, sont fréquentes.

D’autres espèces, nombreuses elles aussi, poussent dans les Andes. Elles résistent à un climat extrêmement froid, mais absolument sec, ce qui les rend difficilement acclimatables dans nos régions, où les hivers sont très humides.

A la pointe méridionale du continent sud-américain, le froid s’accompagne de précipitations plus importantes, ce qui permet à certaines cactées originaires de cette région de pouvoir prospérer sous nos cieux.

Emplacement et disposition du jardin de cactées

Lorsqu’on veut créer un jardin de cactées, la clef du succès réside non seulement dans le choix des variétés, mais aussi dans celui de son emplacement et de sa disposition.

Règle générale : un maximum d’ensoleillement et de chaleur

La façade sud de la maison, de préférence à l’abri d’un balcon ou d’un avant-toit, est l’endroit idéal pour planter des cactées rustiques.

Rétention de la chaleur et réflexion de la lumière, protection contre les courants d’air et contre la pluie sont importants pour cultiver une variété plus fragile parmi de plus résistantes.

En pleine terre, la condition indispensable est l’aménagement d’un bon drainage en gros moellons au pied du monticule qui accueillera les cactées.

Les moellons seront recouverts d’une couche de tout-venant orientée au sud, à laquelle on ajoutera environ 30% d’humus de bonne qualité. La couche finale est composée de cailloux de dimensions diverses, qui contribuent à conférer à l’ensemble un aspect naturel, et servent d’accumulateurs de chaleur et de réflecteurs solaires.

On privilégiera les emplacements abrités du vent et de la pluie. Les bacs à fleurs, petits et grands, ainsi que les jardins en atrium sont eux aussi idéaux pour accueillir ces plantes particulières.

Apport d’eau et d’engrais

En règle générale, l’arrosage n’est nécessaire que sous les balcons et les avant-toits, autrement dit dans les endroits abrités de la pluie, et uniquement de mars à juillet. On cessera tout apport d’eau au plus tard en août.

En pleine terre, nos conditions climatiques rendent l’arrosage superflu, sauf lors de la plantation.

Contrairement aux idées reçues, les cactées sont très gourmandes en matières nutritives. Elles ont donc besoin d’avril à juillet d’un apport d’engrais spécial (vendu dans le commerce).




Protection contre la pluie et le froid

Les espèces et variétés de cactées rustiques que nous proposons dans notre pépinière résistent à la pluie hivernale, à condition que le terrain dans lequel elles poussent soit parfaitement drainé, suffisamment en pente et exposé au sud.

Les variétés moins résistantes et celles sensibles à l’humidité nécessitent des soins particuliers, à propos desquels nous ne manquerons pas de vous informer en détail!

Maladies et parasites

En pleine terre, les succulentes sont beaucoup moins sujettes aux maladies et aux attaques des parasites qu’en serre.

Leurs pires ennemis sont les limaces, qui s’attaquent de préférence aux jeunes pousses et aux fleurs. Elles sont toutefois faciles à éliminer à l’aide d’insectes utiles ou de granulés anti-limaces inoffensifs pour ces derniers, et ne constituent donc pas un problème majeur.

Parmi les parasites animaux friands de cactées, mentionnons la cochenille des racines, la cochenille à bouclier et la cochenille farineuse qui, en cas d’attaque massive, doivent être combattues au moyen de produits chimiques.

La pourriture sèche, qui frappe également les cactées non rustiques, peut elle aussi endommager les plantes. Dans le cas des opuntia, les dégâts sont cependant peu importants, et se limitent la plupart du temps à quelques tiges seulement, que l’on pourra éliminer au printemps.

Entretien

Comme nous l’avons dit, on éliminera au printemps les tiges malades et pourries, et on rabattra les opuntia se développant excessivement au dépens de variétés à croissance moins forte. (Ces travaux doivent être effectués par beau temps, ce qui permet aux cicatrices de taille de sécher mieux et plus rapidement.)

Cela mis à part, le travail d’entretien le plus important est le désherbage.

Lors de la création du jardin de cactées, on veillera à ce que le substrat soit exempt de mauvaises herbes (et de graines), car la lutte parmi des cactus hérissés de piquants contre les mauvaises herbes apportées par le vent est un exercice déjà suffisamment ardu.






Fiche Cactées rustiques
pour télécharger et imprimer
top